Signification, types et avantages du commerce électronique

Publié le 21 janvier, 2024

Signification du commerce électronique

Le commerce électronique désigne l’achat et la vente d’articles et de services ainsi que la transaction de fonds ou d’informations sur Internet, également appelé réseau informatique. Il a permis différentes fonctions telles que la publicité, la maintenance, la livraison et les paiements via des supports tels que des sites Web et des réseaux informatiques. De nombreuses entreprises locales et internationales se sont tournées vers la pratique des transactions via le commerce électronique. Par exemple, les détaillants Internet choisiraient d’utiliser PayPal, car il encourage les gens à effectuer des transactions sans carte de crédit.

Définition du site Web de commerce électronique

Le site Web de commerce électronique est un terme utilisé pour décrire un site Web qui facilite l’achat et la vente de biens tangibles, de services et de produits numériques sur un réseau électronique plutôt que dans un établissement physique. Les clients peuvent effectuer des achats, payer, suivre l’expédition et bénéficier d’un service client, le tout depuis le confort d’un seul site Web. Selon la nature de la transaction, elle peut être classée en B2B, B2C, C2C ou même C2B (client à entreprise). En outre, les achats en ligne ont considérablement augmenté au cours des cinq dernières années. Amazon et Etsy, deux des entreprises de commerce électronique les plus connues, ne sont que deux exemples d’entreprises de commerce électronique de taille et d’envergure variables. Un site Web de centre d’échange peut être décrit comme une plate-forme en ligne qui permet aux agences gouvernementales et à différents employeurs d’accéder à des données sur les violations en temps réel de programmes tels que CDL. Un exemple est lorsqu’une personne achète des produits de nettoyage auprès d’un tiers répertorié sur Amazon.

Pour débloquer cette leçon, vous devez être membre d’


Types de commerce électronique définis

Traditionnellement, le commerce électronique peut être classé en quatre catégories : B2C (Business to Consumer), B2B (Business to Business), C2B (Consumer-to-Business) et C2C (Consumer-to-Consumer) (Consumer-to-Consumer). Bien que le B2G (Business-to-Government) ne soit pas couramment utilisé et reconnu, il s’agit d’un autre type de transaction, mais il est généralement mélangé au B2B.

Entreprise à consommateur (B2C)

Il s’agit du moyen par lequel les entreprises vendent leurs produits et services directement à l’utilisateur final. Le modèle économique le plus courant, le B2C, englobe un large éventail de stratégies. Cela inclut tout ce que les gens achètent auprès d’un commerçant en ligne en tant que consommateur : vêtements, articles ménagers et divertissements. Les transactions B2C, en particulier pour les produits de faible valeur, ont généralement un processus d’achat plus rapide que les ventes B2B. Quelques exemples B2C bien connus sont Amazon et Walmart, où les utilisateurs finaux d’un produit ou d’un service sont les individus qui l’achètent. De plus, un client qui achète un ordinateur sur newegg.com est un exemple de transaction B2C.

Entreprise à entreprise (B2B)

C’est un concept selon lequel une entreprise vend ses biens ou services à une autre entreprise. Parfois, l’acheteur est le consommateur final, même si ce n’est pas la norme. On prévoit que d’ici 2020, les millennials représenteront près de la moitié de tous les acheteurs B2B, un chiffre presque le double de celui de 2012. Avec l’afflux de millennials sur le marché du travail, le commerce électronique B2B devient de plus en plus important pour les entreprises. Reputation Squad et Grammarly font partie des meilleurs sites Web B2B. Newegg.com achetant des ordinateurs à Lenovo est un exemple de transaction B2B.

Consommateur à consommateur (C2C)

Dans le commerce électronique C2C, le vendeur et l’acheteur sont des particuliers et non des entreprises. Dans cette section, les frais de transaction ou d’inscription sont des sources de revenus courantes pour une entreprise C2C, également connue sous le nom de marché en ligne. Il encourage la circulation des produits et des services entre vendeurs et acheteurs et génère des revenus. Les pionniers de l’Internet comme Craigslist et eBay ont introduit cette stratégie dès les premiers stades du développement d’Internet. Les consommateurs et les vendeurs font avancer les entreprises C2C, mais le contrôle qualité et le maintien technologique restent des préoccupations majeures.

Gouvernement électronique

Les citoyens et autres résidents d’un pays ou d’une région peuvent accéder aux services publics via des moyens électroniques, tels que des ordinateurs et Internet, grâce au gouvernement électronique (gouvernement électronique). Le gouvernement électronique offre de nouvelles possibilités d’accès direct au gouvernement et de prestation immédiate de services gouvernementaux aux citoyens. Différentes personnes ont différentes définitions du gouvernement électronique. Utiliser un kiosque gouvernemental pour obtenir des informations sur un emploi, soumettre une demande de prestations de sécurité sociale en ligne ou créer des bases de données partagées pour diverses agences ne sont que quelques exemples de la façon dont certaines personnes définissent le gouvernement électronique. La possibilité de postuler à des programmes gouvernementaux en ligne est un exemple de services de gouvernement électronique.


La définition du commerce mobile est que les smartphones et les tablettes peuvent être utilisés pour acheter et vendre des objets, effectuer des opérations bancaires en ligne ou payer des factures via le commerce mobile. Cette forme de transaction est dérivée du commerce électronique. Les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables sont généralement utilisés pour les activités de commerce électronique. Les appareils mobiles tels que les smartphones, les tablettes et les PDA sont utilisés pour les opérations de commerce électronique (Personal Digital Assistant). Les ordinateurs personnels et les serveurs sont utilisés pour le commerce électronique, tandis que les appareils mobiles sont utilisés pour les affaires mobiles. Les employés utilisent des téléphones mobiles et d’autres appareils portables dans le cadre du m-business pour accéder aux produits et autres solutions.

Le m-commerce implique l’utilisation d’appareils mobiles ou cellulaires pour effectuer des transactions de commerce électronique. Ainsi, le commerce électronique désigne toute transaction commerciale impliquant des réseaux de télécommunications sans fil. Engager les clients via un appareil mobile dans un processus d’achat ou de vente en est un exemple. Le m-commerce, par exemple, se produit lorsqu’un consommateur achète une application pour son Android ou son iPhone. En outre, les appareils mobiles peuvent être utilisés pour acheter et vendre divers actifs numériques, notamment des jeux, des applications, des sonneries et des abonnements.


Le e-commerce et le m-commerce présentent plusieurs avantages . Les avantages du commerce électronique incluent

  • Achats rationalisés.
  • Facilite la création d’une boutique et d’un catalogue de produits.
  • Il possède des mesures de réduction des coûts.
  • Il propose une publicité et un marketing pas trop chers.
  • Les clients pourront adapter leurs horaires en fonction de leurs besoins.
  • Il n’y a aucune restriction de hauteur.
  • Il a la capacité de répondre plus rapidement aux besoins de l’acheteur ou du marché.

Le commerce mobile présente de nombreux avantages (m-Commerce). Ils comprennent

  • Cela permet aux gens d’accéder facilement au magasin.
  • Convivialité améliorée grâce à la création d’un nouveau canal de marketing.
  • Il permet de suivre l’emplacement et de recevoir des notifications personnalisées selon vos goûts.
  • Les ventes au détail traditionnelles offrent des avantages en termes de productivité et de réduction des coûts.
  • De nouveaux clients sont attirés, ce qui se traduit par un meilleur retour sur investissement.


Il est possible d’acheter et de vendre des produits et des services, de transférer de l’argent ou des données, et tout cela via un réseau électronique appelé commerce électronique. Le site Web de commerce électronique est un terme utilisé pour décrire un site Web qui facilite l’achat et la vente d’articles et de services physiques et numériques via Internet. Le commerce mobile est défini comme l’utilisation de smartphones et de tablettes pour acheter et vendre des articles, effectuer des opérations bancaires en ligne et payer des factures. Le commerce électronique et le commerce mobile présentent divers avantages qui les rendent exceptionnels à l’ère moderne de la vie. Les transactions commerciales qui ont lieu sur les réseaux informatiques sont appelées commerce électronique, tandis que les transactions commerciales qui ont lieu sur les réseaux mobiles sont appelées commerce mobile. Le commerce électronique et le commerce mobile présentent tous deux de nombreux avantages qui les rendent exceptionnels. Un site Web d’échange d’informations est une plate-forme en ligne qui permet aux agences gouvernementales et à divers employeurs d’accéder à des données sur les violations en temps réel de programmes tels que CDL. Amazon est un bon exemple de cas où quelqu’un achète des produits de nettoyage à un tiers sur Amazon et les revend là-bas. Les détaillants Internet utiliseraient PayPal car il encourage les gens à acheter des choses sans carte de crédit. Un client qui achète un ordinateur sur newegg.com est un exemple d’accord B2C. Newegg.com achète des ordinateurs à Lenovo dans le cadre d’une transaction B2B.



Transcription vidéo

Qu’est-ce que le commerce électronique?

C’est un samedi matin. Peggy est assise devant son ordinateur en pyjama. Elle sirote sa tasse de café du matin alors qu’elle navigue en ligne à la recherche d’une robe et d’une paire de chaussures dont elle a besoin pour un prochain mariage. Dans l’autre pièce, son mari, Bob, évalue le prix du matériel de pêche pour son voyage de camping le week-end prochain. Il veut s’assurer d’obtenir les meilleurs prix possibles pour tout l’équipement dont il a besoin. À l’étage, Jennifer, la fille de Peggy et Bob, utilise son iPhone pour enchérir sur un sac à main de créateur sur eBay. Ce sont tous des exemples de consommateurs utilisant le commerce électronique ou le commerce mobile.

Le commerce électronique, ou e-commerce, désigne l’achat, la vente, la commercialisation, l’entretien, la livraison et le paiement de biens et de services sur des réseaux informatiques tels qu’Internet. Le commerce électronique est rendu possible grâce à l’utilisation du langage Hypertext Markup Language (HTML), du protocole de transfert hypertexte (HTTP) et des applications serveur qui permettent d’effectuer l’achat.

Vous avez effectué un achat en ligne ou vendu un article dont vous n’aviez plus l’utilité? Si tel est le cas, vous vous lancez dans le commerce électronique. Amazon.com et eBay.com sont deux fournisseurs de commerce électronique très performants. Très probablement, vous avez participé à des activités de commerce électronique avec l’un de ces fournisseurs ou, à tout le moins, avez visité leur site Web.


Un exemple de site e-commerce
Exemple de site Web de commerce électronique

Le commerce électronique améliore l’efficacité du marché de plusieurs manières. Premièrement, cela peut éliminer les intermédiaires, c’est-à-dire les fournisseurs et les distributeurs. Il permet aux consommateurs d’acheter des produits directement auprès du fabricant, éliminant ainsi les coûts supplémentaires. Deuxièmement, il constitue un moyen simple et efficace d’acquérir des informations sur les prix. Les consommateurs peuvent facilement rechercher et comparer les prix sur le Web. Troisièmement, le commerce électronique fournit aux vendeurs des informations sur l’élasticité des prix. Cela signifie que les vendeurs peuvent évaluer la demande pour un produit en fonction des fluctuations de prix.

Quatre catégories de base de commerce électronique

Il existe quatre catégories de base de commerce électronique : entreprise à consommateur (B2C), entreprise à entreprise (B2B), consommateur à consommateur (C2C) et e-gouvernement.

Le B2C est la vente de marchandises ou de services entre le fournisseur et le client. Une vitrine électronique permet aux clients de sélectionner, de commander et de payer des produits sur Internet. Les vitrines électroniques sont des pages Web qui représentent un magasin spécifique. Les acheteurs peuvent parcourir les produits et effectuer des achats via la vitrine. Il s’agit souvent d’une extension du magasin physique.

Le B2B fait référence à la vente de marchandises entre entreprises. Les fournisseurs de matières premières vendent aux fabricants. Les fabricants vendent aux distributeurs. Les distributeurs vendent aux détaillants. Un exemple est celui de Dell qui vend des ordinateurs à BestBuy. Dell est un fabricant et BestBuy est un détaillant. BestBuy vend les ordinateurs qu’ils obtiennent auprès de Dell aux consommateurs.


Ce diagramme montre le processus par lequel les entreprises se vendent des produits entre elles.
Organigramme interentreprises

C2C fait référence à une personne vendant un produit ou un service à une autre personne. Cela se produit souvent par le biais d’enchères en ligne ou de centres d’échange. Les enchères mettent en relation des acheteurs et des vendeurs qui s’engagent dans un processus d’enchères concurrentielles sur Internet. Le plus offrant remporte le produit. eBay.com est un exemple de site Web d’enchères en ligne qui permet aux particuliers ainsi qu’aux entreprises de vendre à d’autres particuliers. Les centres d’échange organisent l’achat et la livraison de marchandises auprès d’un tiers. Ils agissent comme intermédiaire pour faciliter l’achat d’un article. Amazon.com en est un exemple. Les particuliers et les librairies d’occasion peuvent vendre leurs produits via le site Amazon.com. Amazon.com prend une commission car il met en relation le vendeur et l’acheteur et effectue la transaction d’achat.

Le gouvernement électronique, ou e-gouvernement, est l’utilisation d’Internet et du commerce électronique pour fournir des informations et des services publics aux citoyens, aux entreprises et aux fournisseurs. L’administration électronique est un moyen efficace et efficient d’effectuer des transactions avec les citoyens et les entreprises. Par exemple, le commerce électronique G2C, ou de gouvernement à citoyen, peut se produire par le biais du transfert d’avantages tels que le dépôt électronique d’un chèque de sécurité sociale. Tous les niveaux de gouvernement disposent de sites Web sur lesquels les citoyens et les entreprises peuvent trouver des informations, télécharger des formulaires fiscaux et contacter des représentants du gouvernement. Les coûts sont réduits et les processus sont rationalisés.

Qu’est-ce que le M-Commerce

Le commerce mobile, ou m-commerce, fait référence au commerce électronique réalisé dans un environnement sans fil sur Internet. L’achat, la vente, la commercialisation, l’entretien, la livraison et le paiement de biens et de services s’effectuent tous via des technologies mobiles telles que les téléphones intelligents, les tablettes ou d’autres appareils sans fil.

Il existe un certain nombre de facteurs qui motivent le commerce mobile. Ces facteurs incluent la disponibilité généralisée et la popularité des appareils sans fil tels que les téléphones intelligents, la baisse du coût de la technologie sans fil, la commodité d’une connectivité instantanée depuis n’importe quel endroit et l’amélioration de la bande passante qui augmente la vitesse de transmission des données.

Le commerce mobile connaît une popularité croissante dans les services financiers, les télécommunications, les services et la vente au détail, ainsi que les services d’information. Aujourd’hui, les utilisateurs effectuent des opérations bancaires en ligne, achètent des biens et des services, ajustent leurs forfaits de téléphonie mobile, paient leurs factures, obtiennent un itinéraire, recherchent le trafic et bien plus encore à partir de leurs appareils sans fil.


Le commerce mobile s’est développé en raison de la large disponibilité des appareils mobiles.
m Commerce Technologie

Comment fonctionne le processus de commerce électronique?

Si vous vous souvenez de notre histoire d’ouverture, Peggy achetait en ligne une robe et des chaussures. Elle a recherché des robes et en a trouvé une qui lui plaisait dans la vitrine Web d’un détaillant. Une fois qu’elle a trouvé la robe parfaite pour son prochain mariage, Peggy a sélectionné la taille et la couleur et l’a ajoutée à son panier. Un panier d’achat est un logiciel qui permet aux consommateurs de sélectionner des produits, de consulter les commandes, d’ajouter ou de modifier la commande et d’acheter la commande.

Elle est ensuite passée à la caisse. Pendant le processus de paiement, Peggy saisit son adresse de livraison et de facturation, sélectionne l’option d’expédition qu’elle souhaite, saisit les coupons ou codes de réduction et présente un mode de paiement. Le commerce électronique et le commerce mobile nécessitent l’utilisation de systèmes de paiement électronique. Cela permet aux consommateurs de payer leurs produits et services par voie électronique, plutôt que de faire un chèque ou de payer en espèces. Les modes de paiement les plus courants sont les cartes de crédit, les cartes de débit et les cartes cadeaux prépayées. Une autre forme de paiement populaire est le paiement de personne à personne. Les paiements de personne à personne permettent à deux personnes de transférer de l’argent sans utiliser de carte de crédit. L’une des premières entreprises à proposer ce service a été PayPal.

Une fois que Peggy aura terminé le processus de paiement, il lui sera demandé de revoir sa commande. Une fois satisfaite, elle soumettra sa commande pour traitement. Le mode de paiement doit au préalable être vérifié par la banque. Une fois le paiement approuvé, le client reçoit une confirmation de commande. La commande est traitée et expédiée au client. La banque du client envoie le paiement à l’entreprise et facture le client sur son prochain relevé. La robe de Peggy arrivera bientôt à sa porte.


Une fois que le client a saisi ses informations de paiement, la commande est soumise et vérifiée.
Organigramme du processus de commande du commerce électronique

Résumé de la leçon

En résumé, le commerce électronique désigne l’achat, la vente, la commercialisation, l’entretien, la livraison et le paiement de biens et de services sur des réseaux informatiques tels qu’Internet. Le m-commerce fait référence au commerce électronique réalisé dans un environnement sans fil sur Internet.

Le commerce électronique a révolutionné la façon dont les organisations mènent leurs activités et dont les consommateurs effectuent leurs achats. Le commerce mobile permet aux utilisateurs de se lancer dans des activités de commerce électronique rapidement, facilement et depuis n’importe quel endroit. Il existe quatre catégories principales de commerce électronique: entreprise à consommateur (B2C), entreprise à entreprise (B2B), consommateur à consommateur (C2C) et e-gouvernement.

Dans le commerce électronique B2C, les organisations vendent aux consommateurs. Dans le commerce électronique B2B, les vendeurs et les acheteurs sont tous deux des entreprises. Dans le commerce électronique C2C, les particuliers vendent à d’autres particuliers. Le gouvernement électronique implique des transactions gouvernementales et la diffusion d’informations aux citoyens et aux entreprises sur Internet.

De toute évidence, le commerce électronique et le commerce mobile ont transformé la manière dont les organisations et les consommateurs mènent leurs activités. Les barrières physiques sont inexistantes, car on peut acheter et vendre partout dans le monde. Il existe une portée bien plus grande et davantage de possibilités de vendre à des consommateurs qui autrement seraient hors de portée. Les contraintes de temps ne sont plus un facteur. Les activités de commerce électronique peuvent avoir lieu à tout moment, n’importe quel jour de l’année. Les coûts et les frais généraux sont nettement inférieurs pour les organisations exerçant leurs activités en ligne, et cela peut être répercuté sur les consommateurs grâce à des prix plus bas.

Résultat d’apprentissage

Après avoir regardé cette leçon, vous devriez être capable de :

  • Définir le e-commerce et le m-commerce
  • Identifier et décrire les quatre catégories de commerce électronique
  • Expliquer le processus du commerce électronique et son impact sur les affaires


Articles Similaires