Signification et festivals de Jéhovah

Publié le 3 février, 2024

Qui est Jéhovah?

Jéhovah est le nom hébreu de Dieu dans la Bible hébraïque et l’Ancien Testament chrétien. Il est présenté dans le livre de la Genèse, ou les commencements, comme le créateur de l’univers et de tout ce qu’il contient. Le nom Yahweh vient du mot hébreu signifiant « je suis », qui a finalement été traduit par « Jéhovah ».

Yahvé est le nom du Dieu d’Israël dans les écritures juives et dans l’Ancien Testament.

Photo d’un livre religieux ouvert

Même si la plupart des écritures juives et chrétiennes sont identiques, la Bible chrétienne contient le Nouveau Testament, qui présente Jésus. Les chrétiens croient que Dieu dans la Bible, Jéhovah et Jésus ne font qu’un, Jéhovah étant « Dieu le Père » et Jésus étant « Dieu le Fils ». Les écritures juives, le Tanakh, partagent des textes communs avec l’Ancien Testament, bien qu’ils ne soient pas dans le même ordre. Les écritures juives ne contiennent pas les écrits trouvés dans le Nouveau Testament. Cependant, les chrétiens et les juifs acceptent Jéhovah, ou Yahweh, comme le seul vrai Dieu.

Que signifie « Jéhovah »?

« Jéhovah » n’apparaît pas réellement en hébreu. Dans l’écriture hébraïque ancienne, aucune voyelle n’était enregistrée, même si elles étaient prononcées oralement. Les écritures hébraïques enregistrent le nom de Dieu comme YHWH. C’est ce qu’on appelle le Tétragramme, qui est le nom de Dieu en quatre lettres. Il vient du mot hébreu signifiant « Je suis », puisque Dieu s’est présenté à Moïse comme « Je suis celui que je suis » dans Exode 3. Lorsque les scribes ont ensuite ajouté des voyelles, ils ont pris les voyelles du mot Adonaï, signifiant « Mon Seigneur ». « 

Certains érudits pensent que cela a été prononcé « Yahweh », tandis que d’autres pensent qu’il n’a pas été prononcé mais lu comme Adonaï. Les juifs orthodoxes et conservateurs ne prononcent pas le nom YHWH à haute voix mais le remplacent par Adonaï dans les lectures et les prières. C’est parce que l’on pense que son nom est trop saint pour être prononcé. Cependant, certains passages des Écritures semblent indiquer qu’il aurait pu être couramment prononcé à une époque.

Jéhovah est une version latinisée de ce nom et est couramment utilisé aujourd’hui en anglais. Les biblistes et les linguistes ne pensent pas qu’il s’agisse de la prononciation originale car l’hébreu ancien ne contenait pas de son « J ». Cette version est apparue pour la première fois dans la traduction de Tyndale en 1530. De plus, différentes formes du nom sont mentionnées dans les Écritures. Ces noms font tous référence au même dieu mais mettent l’accent sur des caractéristiques différentes. Quelques exemples sont :

  • YAHWEH-JIREH, signifiant « Le Seigneur pourvoira ». Il est donné dans Genèse 22 : 14 et c’est le nom utilisé par Abraham lorsque Dieu a fourni le bélier pour qu’il soit sacrifié à la place d’Isaac.
  • YAHWEH-RAPHA, ou « Le Seigneur qui guérit », est la façon dont Dieu s’est révélé aux Israélites dans Exode 15 : 26, après qu’ils se soient échappés de l’esclavage.
  • YAHWEH-M’KADDESH signifie « Le Seigneur qui sanctifie et sanctifie ». Ceci est utilisé dans Lévitique 20 :8 ainsi que dans Ézéchiel 37 :28 pour le distinguer comme la seule chose qui peut purifier son peuple du péché et le rendre saint.
  • YAHWEH-SHALOM, ou « Le Seigneur notre paix » (Juges 6 :24) est le nom donné par Gédéon dans Juges 6 :24.
  • YAHWEH-ELOHIM signifie « SEIGNEUR Dieu ». Il s’agit d’une combinaison du nom YHWH et du terme générique « Seigneur », destiné à communiquer qu’Il est le Seigneur au-dessus des autres seigneurs.
  • YAHWEH-SABAOTH signifie « Le Seigneur des armées ». Utilisé dans Ésaïe 1 : 24 et Psaume 46 : 7, cela vise à communiquer qu’il est le dieu des anges et des hommes.

Pour débloquer cette leçon, vous devez être membre d’


Yahvé dans la Bible

Yahweh est appelé par ce nom dans le livre de l’Exode, bien qu’il soit adoré comme l’être suprême et le créateur, n’ayant ni commencement ni fin. Bien qu’il fût le Dieu des Israélites, l’Ancien Testament fournit des exemples de son adoration par des personnes d’autres nations, même à cette époque. Il est présenté pour la première fois dans le livre de la Genèse, qui dit qu’il a créé l’univers, y compris le soleil et les étoiles. Il a ensuite créé les hommes et les animaux.

Culte de Yahvé

Les Israélites reçurent l’ordre dans Deutéronome 6: « Écoute, ô Israël: L’Éternel notre Dieu, l’Éternel est un. Aime l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toutes tes forces. L’Ancien Testament donne 613 commandements pour régir la vie quotidienne, qui sont largement résumés dans les Dix Commandements, également connus sous le nom de Décalogue, donnés dans l’Exode. Il s’agissait notamment de commandements tels que « Tu ne tueras pas », « Tu ne commettras pas d’adultère » et « Tu ne voleras pas ». En plus de cet ordre de vie quotidien, il existait un système de culte qui comprenait le sacerdoce lévite, le tabernacle, les offrandes et les fêtes.

Yahweh est proclamé comme le seul vrai Dieu. Ceci est mentionné dans Isaïe, Yeshayahu dans les écritures juives, qui dit: « Ainsi parle l’Éternel, le roi d’Israël, et son Rédempteur, l’Éternel des armées: ‘Je suis le premier et je suis le dernier ; en dehors de moi, il n’y a personne. Dieu.’ » Ce thème est répété tout au long des Écritures. Par exemple, le Psaume 86 :8 déclare: « Parmi les dieux, il n’y en a aucun comme toi, ô Seigneur ; et il n’y a aucune œuvre comme tes œuvres. »

Fêtes célébrant Jéhovah Dieu

Les festivals qui célèbrent Jéhovah comprennent :

  • La Pâque est une célébration de huit jours qui célèbre la naissance du peuple juif en tant que nation et commémore sa libération de l’esclavage égyptien. Il comprend un repas de fête appelé seder.
  • Chavouot signifie « semaines ». C’est une célébration du don de la Torah ainsi que de la maturation des prémices. Il est également appelé « Yom Habikkurim » ou « Jour des prémices » ou « Chag HaKatzir », la « Fête des récoltes ».
  • Souccot tire son nom des huttes où les Juifs sont censés habiter pour commémorer les huttes dans lesquelles les Israélites ont vécu pendant les 40 jours où ils ont erré dans le désert après avoir échappé à l’esclavage égyptien. C’est un moment de joie pour le peuple juif, célébré en se régalant dans ces stands extérieurs et en dansant.


Jéhovah est le nom hébreu de Dieu dans les écritures juives et dans la Bible chrétienne. Yahvé vient des quatre consonnes hébraïques YHWH, connues sous le nom de Tétragramme. Les voyelles n’étaient pas enregistrées dans l’écriture hébraïque ancienne, même si elles étaient prononcées. Jéhovah est une version plus latinisée de ce nom. Aujourd’hui, diverses fêtes et célébrations sont encore organisées pour célébrer Jéhovah. Il s’agit notamment de la Pâque, qui célèbre la libération des Israélites de l’esclavage, et de Chavouot, ou la célébration du don de la Torah. Souccot, une fête qui consiste à se régaler dans des huttes rappelant celles dans lesquelles les Israélites ont vécu pendant les 40 années où ils ont erré dans le désert, est une autre fête dédiée au culte de Jéhovah.


Articles Similaires