Leader et manager: Définition, similitudes et différences

Publié le 10 décembre, 2023

Tous les managers ne sont-ils pas des « leaders »?

Les termes leader et manager sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais ces étiquettes font allusion à différents rôles au pouvoir.

Les managers dirigent les gens en raison de leur position et de leur pouvoir au sein d’une organisation. Les dirigeants incitent les autres à les suivre. Cependant, même si des managers forts peuvent être des leaders, tous les managers ne le sont pas automatiquement. Les leaders sont des personnes qui excellent dans des postes d’autorité et qui utilisent leur créativité et leur charisme pour guider le changement. Les managers supervisent les autres et assurent une transition fluide du travail, mais ils ne vont pas nécessairement au-delà de leurs fonctions. Cette leçon fera quelques discernements importants entre ces deux rôles.

Directeur

La définition d’un manager est une personne qui occupe un poste de direction au sein d’une entreprise et est responsable du contrôle d’une partie d’une organisation. Cette personne occupe un poste clé au sein de la direction et est en charge de plusieurs personnes ou départements.

Gestionnaires :

  • se concentrer sur le maintien de la structure mise en place au sein de l’organisation
  • garder le statu quo
  • fournir une structure
  • plan
  • organiser
  • déléguer
  • résoudre des problèmes

Les managers sont responsables des autres en raison de leur rôle au sein de l’organisation. Leur autorité leur donne la capacité de guider les individus qui se trouvent à un niveau inférieur dans l’entreprise. C’est un titre donné à ceux qui occupent une position de pouvoir.

Un exemple de ceci serait le gérant d’un restaurant chargé de superviser les serveurs, les cuisiniers, les chauffeurs de bus et les barmans pendant le quart de travail du dîner. La gérante, Janelle, veille au bon déroulement du quart de travail tout en conservant l’ambiance établie par le siège social.

Janelle se rend compte à un moment donné que le barman n’a plus de mélange aigre-doux. Elle délègue donc la tâche de mixer davantage à une serveuse qui n’avait pas de table à l’époque.

Janelle se soucie de respecter les critères fixés par son patron et ne se soucie pas des forces ou des faiblesses de son personnel. Elle fait un travail adéquat et le changement se déroule sans problème. Il y a eu quelques ratés au niveau du personnel et quelques employés mécontents, mais dans l’ensemble, la soirée a été une réussite.

Chef

La définition d’un leader est une personne qui utilise son charisme et son talent pour inspirer les autres à suivre son exemple. Ces personnes n’occupent pas nécessairement des postes de direction, même si certains managers sont également des leaders. Le leadership est centré sur la personne et sa personnalité.

Certaines qualités d’un bon leader comprennent :

  • innovant
  • inspirant
  • motivant
  • accepte le changement
  • objectifs et vision à long terme

Un exemple de leader est Sarah, une serveuse qui travaille dans le même restaurant depuis plusieurs années. Elle n’occupe pas de poste de direction officiel, mais elle est très appréciée et contribue à créer une expérience de travail positive pour ses collègues.

Elle donne l’exemple et, pendant les périodes les plus chargées de son quart de travail, elle s’assure d’aider ses collègues. En conséquence, d’autres commencent à suivre son exemple et à aider les autres pendant le quart de travail.

Sarah a remarqué que l’argenterie n’était pas disponible pour le dîner, et elle a commencé à en rouler un supplément pour chaque quart de travail. Ses collègues ont suivi ses actes, même si ce n’était pas obligatoire. Un autre changement qu’elle a apporté a été le programme d’employé du mois. Elle a remarqué que ses collègues travaillaient dur sans être reconnus. Elle a donc demandé à démarrer le programme sur son lieu de travail et a mis en œuvre le changement. En conséquence, le moral s’est amélioré sur son lieu de travail grâce au protocole de changement et à ses qualités de leadership.

Sarah a remarqué les problèmes et a vu des solutions sans qu’on le lui demande. En conséquence, elle a inspiré le changement dans le restaurant sans recourir à un poste de direction.

Tous les managers sont-ils des leaders?

Posez-vous cette question: tous les managers sont-ils des leaders? Certains d’entre vous répondront rapidement « oui », en supposant que les deux sont synonymes. D’autres repenseront à certains de leurs managers et les évalueront comme quelqu’un qu’ils considèrent ou non comme un leader. Beaucoup d’entre vous pourraient immédiatement répondre « non » à cette question parce que vous avez entendu parler du débat entre gestion et leadership dans le passé et savez très bien que les deux sont, en fait, assez différents. Quelle que soit votre réponse initiale à cette question, cette leçon présentera des arguments qui placent un manager et un leader en deux catégories distinctes, chacune avec ses propres caractéristiques. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de similitudes entre managers et dirigeants ; l’essence de cette leçon est plutôt de montrer que tous les managers ne sont pas en fait des leaders.

Similitudes entre managers et dirigeants

Bien qu’il existe des différences clés de style entre le leadership et la gestion, ils ont tous deux des rôles similaires. Les managers et les dirigeants influencent tous deux des groupes de personnes.

Voici une liste des principales similitudes entre diriger et gérer :

  • en charge de groupes de personnes
  • aider les personnes ou les organisations à atteindre leurs objectifs
  • fournir une structure aux autres
  • se concentrer sur une communication ouverte
  • l’honnêteté et le respect sont importants pour les deux
  • confiants et engagés dans leur rôle
  • optimiste
  • se tenir responsable et faire preuve d’intégrité
  • capable de prendre des décisions judicieuses

Les dirigeants et les managers sont des personnes qui possèdent de solides compétences qui leur permettent de réussir dans leur poste. Ce sont de solides communicateurs qui se concentrent sur l’optimisme et l’honnêteté. Les dirigeants ont tendance à faire un effort supplémentaire en sortant des sentiers battus et en s’appuyant sur leur personnalité. D’un autre côté, les managers peuvent stagner dans leur travail. Même s’ils peuvent encore réussir, ils ont tendance à ne pas dépasser les attentes de leur entreprise.

Principales différences entre les managers et les dirigeants

Quelle est la différence clé entre gérer et diriger ? Il existe de nombreuses différences importantes entre diriger et gérer.

Les managers et les dirigeants se distinguent des manières suivantes :

  • Les gestionnaires se soucient d’organiser les tâches en éléments plus petits pour que leurs employés puissent les accomplir efficacement. Les dirigeants se concentrent sur des tâches inspirantes et à long terme. Ce sont les visionnaires et les managers qui s’occupent du fonctionnement quotidien de l’organisation.
  • Les managers sont nommés et les dirigeants n’ont pas de titre officiel.
  • Les dirigeants se concentrent sur les faiblesses et les forces de leur équipe. Ils prennent en compte l’individualisme de chacun. Les managers se concentrent davantage sur le maintien du système actuel d’une organisation.
  • Les managers maintiennent le statu quo, tandis que les dirigeants sont des agents de changement innovants.
  • Les dirigeants sortent des sentiers battus tandis que les managers copient la procédure qui leur est présentée.
  • Les managers sont moins susceptibles de prendre des risques que les dirigeants.

Les dirigeants sont plus influents car ils se concentrent sur l’établissement de relations avec les personnes qui les entourent et sur la recherche de solutions innovantes. Les managers peuvent toujours réussir dans leur travail, mais ils sont moins susceptibles d’exceller au même niveau.

Les différences entre manager et leader peuvent être mieux clarifiées en utilisant le même exemple de restaurant. C’est une soirée chargée au restaurant et Sarah travaille avec sa manager, Janelle. L’entreprise aime quand les serveurs n’ont que trois tables dans leur section. Ils pensent que les serveurs ne devraient pas avoir plus que cela. Cela n’avait jamais été le cas dans ce restaurant, car ils n’avaient jamais eu les effectifs nécessaires pour le faire.

Janelle décide de mettre en œuvre cette politique lors d’un vendredi soir chargé. Elle ferme la deuxième salle à manger et donne trois tables à chaque serveur. Les serveurs sont ennuyés car ils ne gagnent pas autant d’argent qu’ils le font habituellement. Les clients sont agacés car ils doivent attendre plus longtemps que d’habitude, même s’il y a des tables ouvertes.

Sarah prend Janelle à part et lui fait savoir que les autres serveurs menacent de quitter leur travail. Elle suggère d’organiser un salon de l’emploi pour augmenter leurs ratios de dotation, puis d’envisager de mettre en œuvre le changement avec un préavis suffisant. Janelle est d’accord et reconnaît que le court préavis et les faibles niveaux de personnel n’étaient pas suffisants pour mettre en œuvre le changement.

Comment être à la fois un bon manager et un bon leader

Il existe plusieurs façons par lesquelles une personne peut devenir un leader et un gestionnaire efficace.

Voici une liste de suggestions pour atteindre cet objectif :

  • Soyez conscient des objectifs fixés par l’organisation, mais gardez à l’esprit les effets réels de ces objectifs.
  • Assurez-vous de vous connecter avec les membres individuels de l’équipe pour établir des relations
  • Assurez-vous qu’un titre de gestion est attribué. Les dirigeants qui n’inspirent pas les autres peuvent perdre leur popularité.
  • Faites preuve d’empathie envers les autres et reconnaissez les forces et les faiblesses d’un individu.
  • Regardez au-delà des attentes de l’entreprise ou de l’organisation pour résoudre les problèmes d’une manière unique.
  • Encadrez les autres pour constituer un groupe de soutien solide.

Un individu peut être un leader et un gestionnaire fort en tirant le meilleur parti de ces deux rôles.

Résumé de la leçon

Les managers et les dirigeants sont tous deux des personnes qui occupent des positions de pouvoir auprès de ceux qui les suivent. Les leaders deviennent des leaders en fonction de leurs qualités personnelles et peuvent perdre leur position s’ils ne parviennent pas à motiver et à inspirer leurs partisans. Les managers tirent leur pouvoir du poste qui leur a été attribué. Atteindre les objectifs organisationnels est l’objectif principal d’un manager.

Les managers sont responsables d’eux-mêmes ainsi que du comportement et des performances de leurs employés. Les principaux objectifs des gestionnaires sont d’assurer l’efficacité et d’obtenir des résultats grâce aux systèmes, processus, procédures, contrôles et structures. Les subordonnés suivront les managers en raison de leur description de poste et de leur titre. Les leaders sont des innovateurs qui sortent des sentiers battus pour résoudre les problèmes. Ce sont des preneurs de risques qui n’ont aucun titre officiel de pouvoir au sein d’une entreprise.

Qu’est-ce qu’un gestionnaire?

Un manager est une personne dans une organisation qui est responsable de l’exercice des quatre fonctions de gestion, notamment la planification, l’organisation, la direction et le contrôle. Vous remarquerez que l’une des fonctions est le leadership. Vous pourriez donc vous demander s’il serait prudent de supposer que tous les managers sont des leaders. Théoriquement, oui: tous les managers seraient des leaders si (et c’est un grand « si ») ils s’acquittaient efficacement de leurs responsabilités de leadership pour communiquer, motiver, inspirer et encourager les employés vers un niveau de productivité plus élevé. Cependant, tous les managers ne sont pas des leaders simplement parce que tous les managers ne sont pas capables d’accomplir toutes les tâches qui viennent d’être énumérées. Un employé suivra les instructions d’un manager sur la façon d’effectuer un travail parce qu’il le doit, mais un employé suivra volontairement les instructions d’un leader parce qu’il croit en qui il est en tant que personne, en ce qu’il représente et en la manière dont il le fait. dans lequel ils s’inspirent de leur leader. Un manager devient manager en raison de son poste, et ses subordonnés suivront le manager en raison de sa description de poste et de son titre.

Étant donné que les gestionnaires sont responsables de l’exécution des quatre fonctions de gestion, leur principale préoccupation est d’atteindre les objectifs organisationnels. Les managers sont payés pour faire avancer les choses dans les organisations. À ce titre, le manager est responsable de lui-même ainsi que du comportement et des performances de ses employés. Un manager a l’autorité et le pouvoir d’embaucher, de promouvoir, de discipliner et de licencier des employés en fonction de ces comportements et performances. La gestion est une question d’efficacité et d’obtention de résultats grâce aux systèmes, processus, procédures, contrôles et structures.

Qu’est-ce qu’un leader?

La plus grande différence entre la gestion et le leadership réside peut-être dans le fait que les dirigeants ne sont pas obligés d’occuper un poste de direction. Autrement dit, une personne peut devenir un leader sans titre formel. Tout individu peut devenir un leader car le leadership repose sur les qualités personnelles du leader. Les gens sont prêts à suivre le leader en raison de qui il est et de ce qu’il représente, et non pas parce qu’ils y sont obligés en raison de l’autorité qui leur est conférée par l’organisation. Le leader fera preuve de passion et d’investissement personnel dans la réussite de ses disciples pour atteindre leurs objectifs, qui peuvent être différents des objectifs de l’organisation.

Un leader n’a aucun pouvoir formel et tangible sur ses partisans. Le pouvoir est attribué au leader sur une base temporaire et dépend de sa capacité à continuer à motiver et à inspirer ses partisans. Notez le changement de terminologie ici : les managers ont des subordonnés, tandis que les dirigeants ont des suiveurs. Les subordonnés n’ont pas d’autre choix que d’écouter les demandes et les souhaits de leurs managers, mais suivre est (et sera toujours) un choix volontaire pour ceux qui suivent un leader. Ceux qui ne souhaitent plus suivre le leader s’arrêteront tout simplement. Autrement dit, si un employé considère initialement son manager comme un leader et finit par cesser d’être inspiré par ce manager, l’employé obéira toujours au manager, mais uniquement parce qu’il est tenu de le faire, et non parce qu’il le souhaite. à.

Le leadership est une question d’efficacité par la confiance, l’inspiration et les gens. Les dirigeants remettent souvent en question le statu quo que les managers consacrent une grande partie de leur temps à maintenir pour apporter l’innovation aux organisations. Le leadership est visionnaire, soucieux du changement, créatif, agile et adaptatif. Les managers se soucient des résultats, tandis que les dirigeants passent du temps à regarder l’horizon.

Le manager contre le leader

Pour mieux vous aider à comprendre les différences entre un manager et un leader, nous pouvons nous tourner vers Erin Brockovich. Erin était une véritable leader dans tous les sens du terme, et c’est grâce à ses qualités de leader que son nom est devenu célèbre en 2000 lorsque Hollywood a choisi Julia Roberts pour jouer son rôle dans le film oscarisé Erin Brockovich. Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas vu le film ou qui n’ont jamais entendu parler d’Erin Brockovich, voici quelques informations générales.

Erin était une mère célibataire qui essayait juste de trouver son chemin dans la vie lorsqu’elle a été impliquée dans un grave accident de voiture et a engagé un homme du nom d’Ed Masry comme avocat. Cette rencontre allait bientôt changer la vie d’Erin et celle d’innombrables autres personnes. Après qu’Ed et Erin aient réglé son cas, Erin a été embauchée au cabinet d’avocats d’Ed en tant que commis aux dossiers. Un jour, Erin a découvert un ensemble de dossiers médicaux qui se transformeraient en le plus grand procès en action directe de l’histoire des États-Unis, à hauteur de 333 millions de dollars de dommages et intérêts, mais c’est là que commence l’histoire du leadership.

Une fois les dossiers médicaux retrouvés, c’est Erin, la commis au dossier, et non l’avocat, qui a demandé justice pour ce qui allait s’avérer être 600 personnes dont l’eau avait été empoisonnée par Pacific Gas & Electric pendant 30 ans à Hinkley, en Californie. Pourtant, l’avocat était le directeur, c’était lui qui occupait une position de leadership et c’était lui qui possédait l’expérience, les connaissances et le pouvoir nécessaires pour traduire Pacific Gas & Electric en justice, alors pourquoi n’a-t-il pas pris les devants dans cette affaire? Pourquoi était-il plus occupé par des affaires sur lesquelles il savait qu’il pourrait gagner de l’argent? Pourquoi l’avocat était-il réticent à fouiller plus profondément dans le dossier médical?

Comme je l’ai dit plus tôt, tous les managers ne sont pas des leaders, et tous les dirigeants ne sont pas des managers. Même si Erin était commis aux dossiers, elle a passé d’innombrables heures, souvent à ses propres frais, à faire du porte-à-porte pour faire preuve de compassion et de soutien envers les résidents de Hinkley – écouter leurs histoires, leur donner un sentiment d’espoir et faire preuve d’une ténacité inébranlable assurez-vous que Pacific Gas & Electric paierait pour ce qu’ils ont fait aux résidents de Hinkley. Sa vision et ses efforts ont organisé un groupe de partisans pour prendre position contre Pacific Gas & Electric. L’histoire d’Erin montre que le leadership n’est pas quelque chose qui vient avec une position, un titre, une autorité ou un pouvoir. Ce sont plutôt les valeurs d’Erin, son dévouement, sa compassion, sa persévérance et sa capacité à motiver les gens à aller contre toute attente qui ont fait d’elle une véritable leader.

Résumé de la leçon

Revoyons. Un manager est une personne dans une organisation qui est responsable de l’exécution des quatre fonctions de gestion, notamment la planification, l’organisation, la direction et le contrôle. Un manager devient manager en raison de son poste, et ses subordonnés suivront le manager en raison de sa description de poste et de son titre. La principale préoccupation d’un manager est d’atteindre les objectifs de l’organisation. La gestion est une question d’efficacité et d’obtention de résultats grâce à des systèmes, des processus, des procédures, des contrôles et une structure.

Une personne peut devenir leader sans titre formel. Autrement dit, n’importe quel individu peut devenir un leader car le leadership repose sur ses qualités personnelles. Un leader fera preuve de passion et d’investissement personnel dans le succès de ses disciples qui atteignent leurs objectifs. Les gens sont prêts à suivre le leader en raison de qui il est et de ce qu’il représente. Un leader a des suiveurs, tandis qu’un manager a des subordonnés. Le pouvoir est attribué au leader sur une base temporaire et dépend de sa capacité à continuer à motiver et à inspirer ses partisans. Le leadership est une question d’efficacité par la confiance, l’inspiration et les gens. Les leaders sont visionnaires, soucieux du changement, créatifs, agiles et adaptatifs.

Objectif de la leçon

Après avoir regardé cette leçon, vous devriez être capable de :

  • Distinguer comment un manager et un leader acquièrent chacun leur poste respectif, et décrire la fonction de chaque poste
  • Identifier comment s’appellent les personnes associées à un manager et comment s’appellent celles qui sont associées à un leader, et expliquer les caractéristiques de ces associations pour chaque groupe de personnes
  • Différencier ce qu’est un leader et ce qu’est un manager, et lister les compétences utilisées par chacun pour atteindre son objectif

Articles Similaires