Histoire, Frères et Traditions de l’Ordre Franciscain

Publié le 3 février, 2024

L’Ordre Franciscain

L’ Ordre franciscain est un ordre de l’Église catholique composé d’adhérents souvent appelés frères franciscains. Elle a été fondée par le frère italien François d’Assise en 1209. Les franciscains étaient connus pour leur extrême humilité, interdits de propriété et obligés de vivre une vie de pauvreté, de voyager et de mendier de la nourriture tout en prêchant à l’imitation de Jésus-Christ. Cependant, les règles ont ensuite été quelque peu assouplies.

Les membres de l’Ordre franciscain suivirent les enseignements d’Assise et il fut plus tard nommé saint officiel de l’Église catholique. Il existe trois branches principales de l’Ordre franciscain, connues sous le nom de Premier, Deuxième et Troisième Ordre des Franciscains, et elles restent connues pour leur adhésion à un style de vie austère et leur concentration sur la prédication et le service des pauvres.

Symbole de l’Ordre Franciscain.

Graphique montrant deux bras avec des stigmates sur les mains devant une croix.

Le Premier Ordre des Franciscains

Le Premier Ordre des Franciscains est appelé Ordre des Frères Mineurs ou Franciscains. Il s’agit d’un ordre exclusivement composé d’hommes, dont certains font remonter leurs origines à saint François d’Assise.

Ils adhèrent à la Règle de Saint François, qui comprend les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance. Les règles datent de la création de l’ordre en 1209 avec l’approbation du pape Innocent III pour que Saint François d’Assise établisse son ordre selon ces règles. Les règles ont été affinées et publiées officiellement en 1223, et l’ordre suit toujours ces règles.

Le Premier Ordre s’est finalement développé en trois branches distinctes. Les Frères Mineurs originaux, les Frères Mineurs Conventuels, fondés en 1517, et les Frères Mineurs Capucins, fondés en 1619. Ces trois branches suivent la Règle de Saint François mais sont considérées comme des ordres distincts avec des organes directeurs distincts.

Le Deuxième Ordre des Franciscains

Le Deuxième Ordre des Franciscains est souvent appelé les Pauvres Dames, les Clarisses ou les moniales Capucines. Cet ordre est composé exclusivement de femmes et se compose de religieuses qui vivent leur vie enfermées dans des monastères. Elles ont été fondées par saint François d’Assise et Claire d’Assise, disciple de François, le dimanche des Rameaux en 1212. Elles vivent sous la Règle de Sainte Claire, qui, comme la Règle de Saint François, appelait les moniales à vivre dans la pauvreté et non possèdent leurs propres biens et vivent de l’aumône des populations locales. De nombreux monastères souscrivant à l’ordre ont été établis en Europe et dans les colonies espagnoles d’Amérique latine.

Le Tiers Ordre des Franciscains

Le Tiers Ordre Franciscain est divisé en deux branches. La première branche est connue sous le nom de branche régulière. Bien qu’ils ne subissent pas le même degré de formation et les vœux extrêmes du premier et du deuxième ordre, ils vivent cloîtrés dans des instituts religieux comme des monastères. Il est important de noter que contrairement aux membres du premier et du deuxième ordre, ils peuvent se marier. Le troisième ordre a été créé par François en 1221, en partie parce qu’il y avait de nombreux hommes et femmes mariés qui voulaient adopter le mode de vie franciscain.

Cependant, les membres réguliers du Tiers Ordre prononcent des vœux plus sérieux que les membres du Tiers Ordre Laïc. Cette branche laïque compte des membres, hommes et femmes, qui vivent une vie de foi et de dévotion mais restent une partie du monde, sans se retirer dans l’extrême pauvreté ou l’isolement du premier et du deuxième ordre dans les monastères. Au lieu de cela, ils vivent dans une société normale. Cependant, ils tentent toujours de vivre une vie d’austérité et de suivre une formation et une préparation.

Peinture murale représentant Saint François d’Assise

Photo murale de Saint François d'Assise

Pour débloquer cette leçon, vous devez être membre d’


Traditions franciscaines

Les traditions religieuses franciscaines mettent l’accent sur le monde naturel comme un lieu joyeux et bon. Ils mettent moins l’accent sur le concept d’un monde et d’une humanité entachés par le péché originel. François d’Assise a célébré le monde naturel comme une représentation de la création de Dieu.

Considérant le sacrifice de Jésus comme l’acte ultime d’humilité, les franciscains mettent également l’accent sur une vie simple, détachée des biens matériels. La solidarité avec les pauvres et la promotion de la justice sociale sont des aspects importants de la pratique franciscaine, et l’ordre souligne également l’importance de la loyauté envers l’Église.

Les frères franciscains ont été, avec les dominicains, accusés d’inquisiteurs pendant l’Inquisition. En 1252, ils furent autorisés à recourir à la torture et l’ordre publia un guide pour identifier les hérétiques et les sorcières.

Les franciscains sont également connus pour revendiquer de nombreux cas de stigmates, ou d’apparition de blessures qui imitent celles de Jésus-Christ sur la croix. François d’Assise lui-même prétendait avoir des stigmates. Ils revendiquent également de nombreuses visions de Jésus et de la Vierge Marie. On leur attribue également le développement de l’idée du chemin de croix.

Les frères franciscains ont créé des centres d’érudition biblique à Jérusalem et à Hong Kong. L’Institut de Hong Kong a publié la première traduction chinoise complète de la Bible en 1968, et elle est encore aujourd’hui considérée comme la version de la Bible faisant le plus autorité parmi les catholiques chinois.


Les frères franciscains sont l’un des quatre grands ordres mendiants de l’Église catholique. Mendiant signifie vivre comme un mendiant et ces ordres sont connus sous le nom d’ordres mendiants car leurs membres font tous vœux de pauvreté. À mesure que l’ordre grandissait et qu’il fallait établir des monastères, des débats ont eu lieu sur les règles entourant la vie dans l’extrême pauvreté. Cependant, la plupart des membres ont accepté la création de lieux de vie pour les études religieuses tout en conservant un mode de vie simple.

Les frères franciscains ont suivi une formation avant de partir prêcher. Beaucoup ont voyagé dans les colonies des Amériques, au Moyen-Orient pendant la domination chrétienne à Jérusalem et dans les zones d’influence ou de domination européenne en Asie. Leur objectif principal et leurs activités consistaient à évangéliser et à prêcher aux gens ordinaires de ces régions.

Les frères franciscains voient avant tout leur vie comme une vie de service. Ils mènent une vie simple et se consacrent à la prédication et à la diffusion des enseignements de l’Église, en mettant un accent particulier sur le service aux communautés pauvres et marginalisées. Ils travaillent souvent dans des missions et cherchent à devenir des centres communautaires qui diffusent les croyances de l’Église catholique tout en apportant un soutien communautaire.

Le frère franciscain Allegra Gabriele, qui a traduit la Bible en chinois.

Photo d'un frère franciscain vêtu d'une robe marron et portant des lunettes.


Les franciscains constituent aujourd’hui le plus grand ordre religieux de l’Église catholique.

L’Ordre franciscain compte aujourd’hui jusqu’à 650 000 membres, dont environ 35 000 frères franciscains et 60 000 moniales franciscaines cloîtrées. Ils sont actifs dans plus de 100 pays. Ils gèrent souvent des missions, des centres communautaires et des universités religieuses. Beaucoup portent des robes brunes dans la tradition de Saint François d’Assise, tandis que d’autres peuvent porter des robes noires ou grises, en particulier dans les pays où l’ordre ou la foi catholique a été supprimée à des moments de l’histoire.


L’ Ordre franciscain est l’un des quatre ordres mendiants restants de l’Église catholique. Ils font remonter leur fondation à saint François d’Assise en 1209. Ils se distinguent par leur dévouement à une vie simple, proche de la pauvreté, et par leur concentration sur la prédication et le service aux pauvres et aux marginalisés dans leurs communautés. Les franciscains sont officiellement divisés en trois ordres: le Premier Ordre composé de frères masculins ; le Deuxième Ordre composé de religieuses ; et le Tiers Ordre composé d’hommes et de femmes, certains cloîtrés et d’autres faisant partie de la société.


Articles Similaires